Immobilier patrimonial     -     Investissement     -     Immobilier locatif
01 85 09 81 30

Les caves parisiennes : nouvel eldorado de l’investissement immobilier ?

Publié le 29-01-2017 -
Rubrique : MARCHE - Crédit photo : (c)Fotolia


 


Malgré leur niveau déjà élevé, les prix de l’immobilier parisien ont encore augmenté ces derniers mois pour atteindre 8.300 euros par mètre carré en moyenne. Il n’est pas rare que les ménages vivent à l’étroit, faute d’avoir les moyens suffisants pour déménager dans un logement plus grand. Pour faire de la place, louent alors... une cave. D’autres personnes cherchent un endroit pour stocker leurs affaires pendant un déménagement, un voyage, des travaux…
Conséquence, le marché de la location de caves est en pleine expansion à Paris. La demande sur le site spécialisé JeStocke.com a augmenté de 94 % en 2016.

Un ticket d’entrée faible, une rentabilité parfois élevée

Selon l’étude réalisée par la plateforme Jestocke.com, le loyer d’une cave parisienne se situe entre 12 et 23 euros / m2 par mois. Pour une surface moyenne de 6 à 8 m2, le prix d’achat varie quant à lui de 1.000 à 3.000 euros / m2 en fonction de l’emplacement, de l’état et de la facilité d’accès au local. Les rendements bruts peuvent dépasser les 10% dans certains arrondissements.
L’achat d’une cave en tant qu’investissement locatif attire donc de plus en plus, d’autant qu’avec un faible ticket d’entrée, il n’est plus réservé aux seules personnes aisées. C’est un phénomène similaire à celui que l’on avait déjà pu observer pour l’ investissement dans les parkings parisiens.

Les caves sont d’autant plus intéressantes que les rendements locatifs pour les logements parisiens peinent à atteindre les 4% bruts par an. L’encadrement des loyers et les barrières érigées contre la location meublée s’ajoutent encore aux contraintes des bailleurs.

Attention à bien choisir votre investissement

La forte demande fait mécaniquement augmenter le loyer des caves. Attention cependant, comme tout investissement immobilier, ce n’est pas la panacée pour tout à chacun. Investir nécessite d’évaluer avec prudence les avantages et les inconvénients de chaque placement. Même si le prix est accessible, il est toujours nécessaire de bien étudier les caractéristiques du bien que l’on veut acheter.

L’emplacement est LA caractéristique principale à valider avant tout investissement immobilier. Inutile de se porter acquéreur d’une cave qui ne trouvera pas locataire, ou qui ne pourra jamais être revendue. Or, les quartiers les plus demandés et qui ont la rentabilité la plus forte ne sont pas forcément ceux qu’on croit. Le 16ème arrondissement n’est pas exemple pas toujours un bon investissement ; la population plus âgée que dans le reste de Paris est moins coutumière d’Internet et c’est pourtant via ce média que l’on trouve des locataires pour une cave.

D’autres arrondissements moins peuplés comme le 7ème arrondissement sont très demandés car il y est facile de se garer pour décharger ses affaires. Autre exemple : le 12ème arrondissement est l’un des plus chers : les loyers au mètre carré pour les caves sont approximativement de 23 euros par mois… un tarif très proche du prix d’un appartement.

Si les baux sont plus souples pour une cave que pour un logement locatif (état des lieux, résiliation…), d’autres inconvénients peuvent se présenter : le taux de rotation est plus élevé et l’abandon des lieux sans paiement des loyers peut être plus fréquent. Avant de choisir d’investir, il faut donc cerner ces spécificités et être sûr que ce type de bien et la gestion qui l’accompagne correspondent à ses attentes.

Vous recherchez un bien immobilier :
faîtes-nous part de votre projet

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Investir dans l’immobilier en France lorsque l’on est expatrié
- Taxe d’habitation : les maires s'insurgent contre le projet d'Emmanuel Macron
- Immobilier : 69% des 18–35 ans souhaitent devenir propriétaires
- Les prix des logements anciens en hausse de 1,8% sur un an
- L’habitat participatif et la coopérative : nouveaux modes d’accès au logement neuf
- Les ventes de maisons individuelles bien meilleures qu'anticipé en 2016



Laisser un commentaire
Commentaire :