Immobilier patrimonial     -     Investissement     -     Immobilier locatif
01 85 09 81 30

Stratégie et prix de vente d’un bien

Publié le 14-12-2015 -
Rubrique : VENDRE - Crédit photo : (c)


 


Stratégie pour élaborer le prix de vente de votre bien immobilier

A l’heure actuelle avec internet, tous les acquéreurs enregistrent leur recherche sur les sites d’annonces immobilières, reçoivent les newsletters ou alertes, et surfent quotidiennement afin de ne pas rater ces nouveautés qui apparaissent dans l’esprit des gens comme potentiellement de bonnes affaires. L’acquéreur futur remplit des critères de sélection : prix, surface et nombre de pièces afin que le site le relance par système d’alerte.

Il faut se mettre à la place des acquéreurs. Ils veulent savoir dans quoi investir : il est aujourd’hui essentiel de ne pas perdre de vue que ce sont eux qui font le marché. Votre maison vaut le prix que les personnes sont prêtes à mettre dans cet achat (+ frais éventuels d’agence + frais de notaire). L’acquéreur ne prend pas en compte le prix d’achat initial avant baisse, ni le prix de votre future résidence.

Prendre connaissance du marché local

Alors prendre connaissance du marché immobilier de son quartier et de sa ville apparait comme essentiel mais bien souvent infaisable pour un particulier. Oubliez les guides que l’on retrouve dans les revues économiques et qui présentent un prix au m² par secteur et par type de bien ; clairement cela ne saurait vous donner une estimation correcte et personnalisée. Oubliez également les dires des voisins, un vendeur dira toujours qu’il a très bien vendu et un acquéreur qu’il a acheté au bon prix.

Vous recherchez un bien immobilier :
faîtes-nous part de votre projet

Regarder les annonces qui apparaissent sur internet est un bon moyen d’obtenir une idée du prix « de commercialisation ». L’important est d’observer les critères essentiels de recherche : construction générale, nombre de pièces/chambres, surface totale, présence d’extérieurs et de stationnement et tout cela sur un quartier qui correspond au votre (pas toujours évident d’autant plus que malgré vous, l’aspect affectif rentrera toujours en compte au vous aurez tendances à surévaluer votre bien).

Aussi, nous insistons sur le fait que vous trouverez un prix de commercialisation et non de vente final après baisse éventuelle. Il peut aussi être intéressant de regarder le prix du neuf dans votre quartier car très souvent une étude préalable a été effectuée afin d’obtenir un prix concurrentiel pour un bien éventuellement comparable (en terme de critère de recherche général).

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Investir dans l’immobilier en France lorsque l’on est expatrié
- Taxe d’habitation : les maires s'insurgent contre le projet d'Emmanuel Macron
- Immobilier : 69% des 18–35 ans souhaitent devenir propriétaires
- Les prix des logements anciens en hausse de 1,8% sur un an
- L’habitat participatif et la coopérative : nouveaux modes d’accès au logement neuf
- Les ventes de maisons individuelles bien meilleures qu'anticipé en 2016



Laisser un commentaire
Commentaire :