Appelez nos conseillers en immobilier - 01 85 09 81 30

L’investissement locatif dans les locaux commerciaux et les bureaux

Publié le 05-08-2015 -
Rubrique : MARCHE - Crédit photo : (c)


 


L’investissement locatif dans des locaux commerciaux et des bureaux a des avantages et des inconvénients. Mais la performance d’un tel investissement dépend de nombreux paramètres, notamment la bonne connaissance de ce marché. Quelles sont les législations quand on loue son bien à des professionnels et des entreprises ? Quels sont les caractéristiques des baux professionnels ?

Pourquoi faire un investissement locatif commercial ou professionnel ?

L’investissement locatif dans des locaux commerciaux ou des bureaux est beaucoup plus profitable qu’un investissement locatif classique. Avec une location de bureaux comme chez Taller par exemple, la différence de loyer en comparaison à l'habitation est très importante.
L’investissement est assez liquide si le bien a été acquis au prix du marché et que le locataire est stable (la location est donc pérenne). Et même en cas de relocation, un bien commercial avec un bon profil trouve très rapidement un locataire.
D’autre part, certaines charges reviennent aux locataires. Le bailleur peut notamment répercuter la taxe foncière, les frais de gestion du local ou encore les frais relatifs aux travaux d’aménagement.
La qualité de la location joue beaucoup dans la possibilité d’acheter le bien rapidement à crédit. Plusieurs paramètres définissent cette qualité de location :
- un locataire avec une bonne réputation
- un locataire solide
- un bail ferme
- un bail de longue durée (6 ans fermes et plus)

Il y a quelques inconvénients non négligeables

Ce genre d’investissement locatif présente quelques points délicats à prendre en compte avant de s’y lancer. Premièrement, il s’agit évidemment d’un domaine plus difficile d’accès pour les particuliers. Ensuite, il y a moins d’opportunités pour les investisseurs parce que les biens à usage commercial ou professionnel sont plus rares.
En outre, le financement de départ pour un tel bien est évidemment plus élevé que pour un investissement locatif d’habitation. Et enfin, il est pratiquement impossible, en tout cas très difficile, de réaliser une telle opération sans l’aide d’un professionnel car de nombreux paramètres techniques sont à prendre en compte :
- expertise technique
- expertise financière
- estimation de la valeur du bien
- déclaration des revenus fonciers
- gestion technique
- gestion administrative
- rédaction du bail
- etc.

Vous recherchez un bien immobilier :
faîtes-nous part de votre projet

Bail 3 6 9 professionnel : de quoi s’agit-il ?

L’investissement locatif à destination commerciale et professionnelle inclut évidemment quelques spécificités, notamment la nature du bail.
Le bail 3-6-9 professionnel est un contrat de bail d’une durée de neuf années. Le propriétaire est tenu de respecter ce délai. S’il résilie le contrat en avance, il devra payer une indemnité d’éviction au locataire. Ce dernier peut par contre résilier le contrat, mais selon des critères bien précis. Il ne peut rompre le contrat qu’à la fin d’une période triennale c’est-à-dire tous les trois ans. Et le congé est envoyé au propriétaire par voie d’huissier au moins 6 mois à l’avance.
Ces conditions s’appliquent évidemment s’il y a un désir de résilier le contrat ou des points sur lesquels les deux parties ne s’entendent pas. Autrement, il est tout à fait possible de se mettre d’accord sur certains points entre le bailleur et le locataire. Cliquez ici pour en savoir plus sur le bail 3 6 9 professionnel.

L’investissement locatif dans les locaux commerciaux et les bureaux est un projet d’envergure nécessitant l’accompagnement d’un expert en immobilier. Bien que ce secteur soit relativement fermé aux particuliers, tout le monde peut tirer son épingle du jeu à condition évidemment d’être bien conseillé. D’ailleurs, les investissements bien pensés peuvent être très rentables à court et à long terme.

Où souhaitez-vous investir ?

Autres articles

- Les aides à l'achat d'un logement doivent être stabilisées
- Le rachat de crédits hypothécaire
- Crowdfunding immobilier et investissement immobilier : une différence ?
- Miami : quelle fiscalité pour un investissement immobilier depuis la France ?
- #Startup immo - Habiteo.com : quand le e-commerce conquiert l'immobilier
- Défiscalisation 2016 : Top 3 des solutions permettant une réduction d'impôt



Laisser un commentaire
Commentaire :